Retour
Compris dans l'abonnement

Andrée Chedid 1920 - 2011

Conception graphique Valérie Besser
  • Vente générale : 23/03/2020
  • Premier jour : du 20/03/2020 au 21/03/2020
  • Dédicaces : Voir les dates

Description

Le 23 mars 2020, La Poste émet un timbre à l’effigie d’Andrée Chedid à l’occasion du centenaire de sa naissance.

Informations techniques

  • Référence produit 11 20 007
  • Présentation 15 timbres à la feuille
  • Impression Héliogravure
  • Photographe Véro
  • Mise en page/Conception graphique Valérie BESSER
  • Format du Timbre 30 x 40,85 mm
  • Tirage 700 005 exemplaires
  • Valeur faciale 1,40 € Lettre Internationale

Informations pratiques

Premier jour

Andrée Chedid 1920 - 2011

du 20/03/2020 au 21/03/2020

PARIS (75)

Dédicace : Evénement Premier Jour annulé au regard du contexte sanitaire

Disponibilités

  • Bureaux philatéliques
  • Le Carré d'Encre
  • Par abonnement
  • Service Relation Clients de Philaposte
  • Site www.laposte.fr

Portrait …

Poétesse, romancière, dramaturge, parolière, Andrée Chedid a inlassablement interrogé la condition humaine. Son œuvre traduit l’urgence de célébrer la valeur profonde de la vie, au-delà des différences générationnelles, religieuses, culturelles, géographiques…

D’origine libanaise, née au Caire, Andrée Chedid s’installe à Paris en 1946. Cette amoureuse de la langue française se consacre à la poésie pendant une quinzaine d’années avant d’explorer d’autres genres littéraires : romans – Le Sixième Jour, L’Autre, tous deux adaptés au cinéma, L’Enfant multiple, Le Message… –, nouvelles, essais, pièces de théâtre – dont Le Montreur, Échec à la reine –, chansons, notamment pour son fils Louis et son petit-fils Matthieu, livres pour enfants…

De son enfance en Égypte, pays dont elle louait la tolérance et l’humour, de ses années au Liban elle gardera une sensibilité orientale dépourvue de nostalgie. Et si elle rend souvent hommage à ses racines, elle s’attache dans ses poèmes comme dans ses romans à bâtir des passerelles entre le passé et le présent, entre le Proche-Orient et l’Occident.

Avec une écriture fluide et lumineuse, à la fois sobre et lyrique, Andrée Chedid fait souvent évoluer ses personnages dans un univers sombre, où s’affrontent le bien et le mal. Mais en creux, d’une émotion à l’autre, cette inconditionnelle de l’espoir, dépassant la tragédie du réel, tente de lever les incompréhensions entre les hommes pour mettre en exergue ce qui les rapproche.

Prix Goncourt de la nouvelle en 1979 et Goncourt de la poésie en 2002, celle pour qui écrire un poème était « prendre la vie à bras-le-corps », a laissé une œuvre considérable, internationalement reconnue, portée par une conviction : la nécessité de l’amour, l’amour de la vie, l’amour de l’humain.

© - La Poste - Fabienne Azire - Tous droits réservés

A collectionner

Feuille 15 timbres Andrée Chedid 1920-2011

A l’occasion de la sortie de ce timbre, La Poste initie un nouveau format de présentation à la feuille, constituée de seulement 15 timbres, sur un format de feuille de 143 mm x 185 mm avec des marges illustrées.

Au cours de l’année 2020, une dizaine de timbres du programme seront émis selon ce nouveau format. En fonction de la taille du timbre de chacune des émissions, le nombre de timbres sera compris entre 9 et 15, mais le format total de la feuille sera constant.


Ce nouveau format doit permettre une plus grande accessibilité des produits dans les bureaux de poste et répondre aux attentes des philatélistes.