Retour
Compris dans l'abonnement

Collector La Route du Poisson - REPORT EN 2022

Conception graphique Huitième-Jour
  • Vente générale : 19/09/2022

Description

ATTENTION REPORT !

Suite aux dernières annonces des organisateurs de La Route du Poisson, l’événement est reporté en septembre 2022.

Le collector sera remis en vente en 2022 au moment de l’évènement (sur l’ensemble des canaux postaux).

Le produit reste actuellement commercialisé et il le sera sur le prochain catalogue de Philaposte.

Informations techniques

  • Référence produit 21 21 919
  • Présentation Collector de 8 timbres
  • Impression Offset
  • Illustration Alain BOULDOUYRE
  • Mise en page/Conception graphique Agence Huitième Jour
  • Format du Timbre 45 x 37 mm et 37 x 45 mm | Format du collector plié : 150 x 210 mm
  • Tirage 15 000 exemplaires 
  • Valeur faciale 1,08 € Lettre Verte | Prix de vente : 12,00 €

Disponibilités

  • Le Carré d'Encre
  • Les 2000 plus grands bureaux de poste
  • Service clients commercial de Philaposte
  • Site www.laposte.fr

Il était une fois la Route du Poisson

UNE COURSE CONTRE LA MONTRE
Au Moyen Âge, encouragée par l’Église catholique, la consommation de poisson augmente, mais il faut compter plusieurs jours pour acheminer le poisson des ports du nord de la France vers la capitale, dans des conditions plus qu’aléatoires. Les mareyeurs prennent alors l’initiative de développer leur propre réseau de distribution et accomplissent l’exploit de convoyer le poisson jusqu’à Paris en attelage en moins de 24 heures. Une course contre la montre de 250 km, ponctuée par des étapes dans des relais qui, tous les 28 km en moyenne, leur permettent de changer les chevaux. L’épopée des chasse-marée et de leurs chevaux Boulonnais a duré près de 600 ans et s’est terminée avec l’arrivée du chemin de fer à la fin du XIXe siècle.

UN MARCHÉ EN PLEIN ESSOR

La Route du poisson a incontestablement favorisé le développement de la pêche, et dès le Moyen Âge une grande variété était proposée sur les étals : bar, turbot, morue, maquereau, merlan, raie, hareng, sardine. Les plus gros consommateurs de poisson restaient les communautés religieuses, car observant plus strictement le respect des jours de carême, et les villes en raison de la densité de la population. Harengs, morues et maquereaux étaient généralement salés et conservés dans des bidons, ou fumés après salage (devenant ainsi « saurs »). Les autres poissons étaient acheminés par les chasse-marée et vendus frais.
La Route du poisson, la course événement du cheval de trait c’est 300 km, de Boulogne-sur-Mer à Paris, 6 jours de compétition, 24 heures de course relais, 20 équipes, 440 chevaux et 1400 participants.

© La Poste - Association la Route du poisson - Tous droits réservés

Illustration des timbres : Alain Bouldouyre -Conception graphique : Huitième Jour - Crédits photos : Granger / Stefano Bianchetti / Bridgeman Images