Retour
Compris dans l'abonnement

La spéléologie

Conception graphique Stéphanie GHINÉA                                                            
  • Vente générale : 26/07/2021
  • Premier jour : du 23/07/2021 au 24/07/2021
  • Dédicaces : Voir les dates

Description

Le 26 juillet 2021, La Poste émet un timbre sur la spéléologie, sport de pleine nature.

Le timbre montre la richesse et la beauté du patrimoine souterrain naturel français et souligne l’action des spéléologues. Présentés à l’échelle sur le timbre, ils témoignent de l’ampleur et de la splendeur de ces décors. Plusieurs paysages et concrétions issus de trois cavités différentes illustrent le timbre, gours (salle des gours, cavité Aven de Rose – Hérault), étendue d’eau et stalagmite (Lac de Minuit et Grande stalagmite, grotte de Trabuc – Gard), fistuleuses (visibles et communes à de nombreuses cavités, ici grotte de Pousselières – Hérault).

Informations techniques

  • Référence produit 11 21 025
  • Création Stéphanie GHINÉA     
  • Présentation 12 timbres  à la feuille
  • Impression Héliogravure
  • Photographe Philippe CROCHET
  • Format du Timbre 52 x 31 mm
  • Tirage 495 000 exemplaires 
  • Valeur faciale 1,50 €  International

Informations pratiques

Premier jour

La spéléologie

du 23/07/2021 au 24/07/2021

Paris (75)

Le Carré d'Encre, de 10H à 17H
13 bis rue des Mathurins 75009 PARIS
Dédicace : Stéphanie GHINÉA et Philippe CROCHET animeront une séance de dédicaces de 10H30 à 12H30 le vendredi 23 juillet (sous réserve de l’évolution sanitaire).

Disponibilités

  • Bureaux philatéliques
  • Le Carré d'Encre
  • Les 2000 plus grands bureaux de poste
  • Par abonnement
  • Service clients commercial de Philaposte
  • Site www.laposte.fr
  • Sur réservation auprès de votre buraliste

Un peu d'histoire

La spéléologie tient une place à part dans les sports de pleine nature. L’étymologie du mot laisse deviner son origine scientifique. En réalité, ce n’est qu’assez récemment que l’étude des grottes est devenue une science. Édouard-Alfred Martel (1859-1938), considéré aujourd’hui comme le père de la spéléologie, en posa les premiers fondements tout en menant moult explorations parfois périlleuses. En 1888, année qui a été reconnue par la Fédération française de spéléologie comme la date de naissance de la discipline, il réalisa la première traversée d’un massif calcaire, celui de Bramabiau (Gard), de la perte de sa rivière à la sortie du gouffre.

Au milieu du XXe siècle, l’exploration fit un prodigieux bond en avant, en raison de l’amélioration des techniques dans plusieurs domaines, la progression verticale sur corde et non plus sur échelle, la plongée souterraine, la topographie, la désobstruction… En même temps se développait une spéléologie de loisir où l’attirance de cette face cachée de la terre joue un grand rôle avec ses étonnants paysages, ses concrétions, stalactites, stalagmites, excentriques, draperies… Mais la recherche de nouveaux réseaux représente toujours un véritable défi que les spéléologues, ces amateurs passionnés, souvent simples aventuriers des week-ends, prennent plaisir à relever dans le monde entier.

Les cavernes, immuables à l’échelle humaine, ont conservé pendant des milliers d’années les traces fascinantes laissées par les hommes préhistoriques, peintures et gravures ou simples empreintes de pieds nus. En découvrant par ailleurs les pollutions dont est victime l’environnement souterrain, notamment l’eau qui traverse les zones karstiques, les spéléologues ont pris conscience de son extrême fragilité et de l’urgente nécessité de le protéger.

© La Poste - Jacques Chabert -Tous droits réservés

Découvrir les artistes

Pour découvrir le travail de Philippe CROCHET : https://www.philippe-crochet.com/

Et celui de Stéphanie GHINÉA : http://www.stinea.net/

 

Création Stéphanie Ghinéa, photos Philippe Crochet.