Retour
Compris dans l'abonnement

Le Petit Louvre - Loire

Conception graphique Sylvie PATTE & Tanguy BESSET
  • Vente générale : 12/09/2022
  • Premier jour : du 09/09/2022 au 11/09/2022
  • Dédicaces : Voir les dates

Description

Le 12 septembre 2022, La Poste émet un timbre sur Le Petit Louvre, ancien relais postal situé dans La Loire, en bordure de la Nationale 7.

Le contour de la feuille est composée de personnages célèbres liés à l’histoire de ce lieu puisque François Ier, le cardinal de Richelieu, Catherine de Médicis y ont fait étape. La borne royale N°24 et la borne kilométrique N7 font écho à l’illustre route Nationale 7. Le cachet de cire et la plume rappellent que le Petit Louvre était avant tout un ancien relais poste.

Informations techniques

  • Référence produit 11 22 021
  • Création Thierry DUBOIS
  • Présentation 15  timbres à la feuille
  • Impression Héliogravure
  • Mise en page/Conception graphique Sylvie PATTE et Tanguy BESSET
  • Format du Timbre 40,85 x 30
  • Tirage 600 000 exemplaires
  • Valeur faciale 1,16 € Lettre verte

Informations pratiques

Premier jour

LA PACAUDIERE (42)

Musée du « Petit Louvre », les vendredi 9 et samedi 10 de 10H à 18H et le dimanche 11 de 10H à 12H

44 place du Petit Louvre 42310 LA PACAUDIÈRE
Infos complémentaires : Thierry DUBOIS animera une séance de dédicaces de 14H à 18H le samedi 10 septembre.
Premier jour

PARIS (75)

PARIS (75) Le Carré d’Encre, de 10H à 19H (uniquement les vendredi et samedi - Oblitération jusqu’à 17h)

13bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.
Infos complémentaires : Thierry DUBOIS animera une séance de dédicaces de 10H30 à 12H30 le vendredi 9 septembre (sous réserve).

Disponibilités

  • Carré d’Imprimerie
  • Dans de nombreux bureaux de poste
  • Le Carré d'Encre
  • Par abonnement
  • Service clients commercial de Philaposte
  • Site www.laposte.fr
  • Sur réservation auprès de votre buraliste

Un peu d'histoire

Sur le grand chemin royal de Paris à Lyon, devenu bien plus tard route nationale 7, le village de La Pacaudière (Loire) était bien connu des voyageurs. Nobles, officiers du roi y faisaient étape dans cet ancien relais de poste du XVIe siècle, qui leur procurait gîte, couvert et surtout montures fraîches… Le Petit Louvre servit aussi de lieu d’accueil à des hôtes de renom : Catherine de Médicis, Louis XIII, et c’est ici que le duc de Richelieu, évêque de Luçon, apprit en septembre 1622 qu’il était nommé cardinal. Des hôtes plus anonymes ont aussi laissé la trace de leur passage, inscrivant sur les murs des dates (1534, 1537…), des noms et prénoms français (« Jean a passé ici 1538 ») ou à consonance étrangère, des pensées (« contre fortune bon cœur » ou « désir un repos »). Ils ont dessiné à la sanguine, à la mine de plomb ou au tison de bois brûlé, des blasons, des croix, un château fort, le Dauphin couronné… Ces émouvants graffiti classés parlent de leurs états d’âme, de leur métier, de leur religion, de l’actualité de l’époque, et donnent de précieux renseignements sur le bâtiment.

Classé monument historique (1932), le Petit Louvre, subtil mélange d’architecture gothique et Renaissance, étonne par ses proportions, avec son impressionnante toiture aux tuiles non émaillées haute de 13 mètres, quand le gros œuvre ne mesure que 9,75 m. Encadrée par deux pilastres cannelés, la porte d’entrée surmontée d’une coquille sculptée et l’élégante silhouette de la tourelle d’angle aux briques émaillées noires, vertes, jaunes donnent tout son charme à la façade. À l’intérieur, décors peints et fresques du XVIIIe siècle parlent du passé de la bâtisse, tout comme la magnifique charpente en chêne sur trois niveaux qui a toujours protégé le Petit Louvre, tout comme ceux qui, depuis des années, œuvrent à le restaurer et le faire vivre.

© La Poste - Fabienne AZIRE - Tous droits réservés

Création Thierry DUBOIS d'après photo © Les Amis du Petit Louvre. Mise en page : Sylvie PATTE & Tanguy BESSET