Retour
Hors abonnement

Mini Feuille Ballons montés 1970-2020

Conception graphique dessin André LAVERGNE, mise en page Valérie BESSER
  • Vente générale : 09/11/2020

Description

La Poste émet un timbre et une mini-feuille de la collection Poste-aérienne à l’occasion du 150e anniversaire des ballons montés.

Informations techniques

  • Référence produit 11 20 860
  • Présentation 10 timbres à la feuille avec Marie-Louise sous blister.
  • Impression Mixte offset taille-douce
  • Tirage 35 000 exemplaires
  • Valeur faciale timbre : 4,64 € - Mini-feuille : 46,40 €

Disponibilités

  • Le Carré d'Encre
  • Service Relation Clients de Philaposte

Un peu d'histoire...

Avant la fin des Lumières, les frères Montgolfier avaient montré que la voie des airs s’offrait aux hommes. Moins d’un siècle plus tard, les besoins d’une communication vitale durant les quatre mois du siège de Paris, cerné par les Prussiens, ont initié le ballon-poste. Comme la malle, le wagon ou le paquebot avant lui dans l’histoire, celui qu’on nomme aussi « ballon monté » s’avère rapidement un moyen de transport aussi exceptionnel que fiable.
Il n’a enregistré que trois échecs en plus de 60 vols. Chacun d’eux a emporté de quelques kilos de courrier à près d’un quintal, accompagnés de rares passagers, sur une dizaine de kilomètres jusqu’à plusieurs centaines, dirigés vers divers points situés au-delà du Bassin parisien, hors de portée des canons ennemis.
Mené par l’aérostier surnommé Duruof, le Neptune est le tout premier ballon quittant le nord de la capitale, le 23 septembre 1870, pour se poser au château eurois de Cracouville. Deux jours plus tard, le directeur de l’administration des Postes, Germain Rampont-Léchin, affrète par décrets le Ville de Florence, premier ballonposte officiel d’une longue liste établissant un service postal prioritaire pour les affaires politiques et militaires.
Quant au plus célèbre des vols, à l’enjeu républicain majeur, il a lieu le 7 octobre, quand l’Armand-Barbès dépose dépêches et Léon Gambetta dans l’Oise, d’où le ministre rejoindra le gouvernement de la Défense nationale exilé à Tours.
La fratrie Tissandier, les pères et fils Godard ou Lemoine, et Albert Bertaux comptent parmi les nombreux et courageux pilotes de cette époque. Ils n’ont cependant pas laissé de traces aussi mémorables que celles des aviateurs de l’Aéropostale, cinquante ans plus tard. Ils n’en ont pas moins inauguré la longue aventure de la voie postale aérienne.

© La Poste - Sébastien RICHEZ -Tous droits réservés

d’après photos Jahandier, Nacelle d’un ballon-poste,
Photogravure, Fin XIXème siècle © Musée de La Poste-La Poste,
2020 et Mairie du Vieil Evreux