Retour
Compris dans l'abonnement

René-Guy Cadou 1920 - 1951

Conception graphique Ségolène CARRON
  • Vente générale : 17/02/2020
  • Premier jour : du 14/02/2020 au 15/02/2020
  • Dédicaces : Voir les dates

Description

Le 17 février 2020, La Poste émet un timbre à l’effigie du poète René Guy CADOU, à l’occasion du centenaire de sa naissance.

Informations techniques

  • Référence produit 11 20 005
  • Présentation 48 timbres à la feuille
  • Impression Taille-douce
  • Illustration Roger TOULOUSE (1918-1994)
  • Mise en page/Conception graphique Ségolène CARRON
  • Gravure Pierre BARA
  • Format du Timbre 30 x40, 85 mm
  • Tirage 600 000 exemplaires
  • Valeur faciale 0,97 € Lettre Verte

Informations pratiques

Premier jour

René-Guy Cadou 1920 - 1951

du 14/02/2020 au 15/02/2020

PARIS (75), SAINTE-REINE-DE-BRETAGNE (44)

de 10h à 17h au Carré d’Encre,
13bis rue des Mathurins, 75009 PARIS
Dédicace : Ségolène Carron animera une en séance de dédicaces le vendredi 14 février 2020 de 11h à 13h au Carré d’Encre.
à la Mairie, de 10H à 17H
23 Rue René Guy Cadou, 44160 Sainte-Reine-de-Bretagne

Portrait…

À Sainte-Reine-de-Bretagne, en Brière, le 15 février 1920, naît René Guy Cadou, fils d’instituteurs. Son enfance est heureuse, dans l’atmosphère des classes et proche de la campagne. Sa mère meurt en 1932, choc profond pour cet enfant sensible. Les thèmes de son œuvre trouvent leur source dans la nature où s’incarne son Dieu, la ville, l’imaginaire et le réel, racines doubles de l’homme, et la mort – toujours présente, mais qui donne à la vie sa raison.

Accompagné par Michel Manoll, Max Jacob et Reverdy, il s’engage dès 1937 dans la vie poétique, avec détermination et passion.

Les années de guerre, l’errance d’instituteur suppléant en Loire-Inférieure, la solitude et le dénuement nourrissent sa poésie. À Rochefort-sur-Loire, un groupe de poètes publie les Cahiers de l’École de Rochefort, revendiquant durant ces années de guerre le droit à l’amitié et à la liberté, enraciné dans l’échange poétique.

Le 17 juin 1943, Hélène Laurent, fille d’instituteurs, poète, vient à sa rencontre. De leur amour naît Hélène ou le règne végétal.

Ils s’installent à Louisfert, près de Châteaubriant. René sait que le temps lui est compté, il écrit beaucoup de poèmes, un roman, deux livres sur Apollinaire, des chroniques littéraires, des émissions, une abondante correspondance. Mais la maladie le ronge et, le 20 mars 1951, René Guy Cadou meurt, près d’Hélène.

Hélène, bibliothécaire, publie une vingtaine de recueils de poésie, et consacre sa vie à l’œuvre de René Guy, publiée par Seghers : c’est Poésie la vie entière.

L’œuvre poétique de Cadou est très singulière. Sa langue est ample, riche, chantante, ancrée dans la vie. Du végétal, de l’amitié, de l’amour d’Hélène, des échos du corps, des sensations naissent images et métaphores où vibrent ses sentiments et sa métaphysique.

© La Poste - Jean-François Jacques - Tous droits réservés

mise en page Ségolène Carron ; portrait par Roger Toulouse, © Adagp, Paris, 2020 ; d'ap. photo Bibliothèque Nationale, Paris, France/Bridgeman Images.