Retour
Compris dans l'abonnement

Simone de Beauvoir 1908 - 1986

Conception graphique Stéphanie GHINÉA
  • Vente générale : 08/03/2021

Description

Le 8 mars 2021, La Poste émet un timbre à l’effigie de Simone de Beauvoir.
Simone de Beauvoir, née le 9 janvier 1908 à Paris, conquiert dans sa jeunesse, contre son milieu bourgeois, « la difficile gloire de la libre existence ». En 1929, reçue à l’agrégation de philosophie, elle rencontre Jean-Paul Sartre. « Fraternité absolue », inclassable, leur union durera 51 ans. À partir de 1945, ils affrontent ensemble les feux de la célébrité.

Informations techniques

  • Référence produit 11 21 001
  • Présentation 15 timbres à la feuille
  • Impression Taille-douce
  • Illustration Sophie BEAUJARD
  • Gravure Sophie BEAUJARD
  • Format du Timbre 30 x 40,85 mm
  • Tirage 705 000 exemplaires
  • Valeur faciale 1,28 € Lettre Prioritaire

Disponibilités

  • Bureaux philatéliques
  • Le Carré d'Encre
  • Par abonnement
  • Service clients commercial de Philaposte
  • Site www.laposte.fr
  • Sur réservation auprès de votre buraliste

Romancière, essayiste et philosophe

Amour de la vie et passion de la vérité nourrissent sa vocation d’écrire : romancière avec L’Invitée, Les Mandarins (prix Goncourt 1954) ou Les Inséparables, autobiographe avec le riche ensemble de ses Mémoires et Une mort très douce, elle est théoricienne avec ses essais Le Deuxième Sexe ou La Vieillesse. Elle est également diariste, dramaturge, autrice de chroniques de voyage, et une très grande épistolière (Lettres à Sartre, à Bost, à Nelson Algren). Fondatrice avec Sartre de la revue Les Temps modernes, elle s’engage dans la plupart des causes libératrices du XXe siècle, prenant parti contre les guerres coloniales : Indochine, Algérie, Vietnam. Devenue depuis Le Deuxième Sexe l’inspiratrice des féministes du monde entier, elle manifeste sa solidarité avec leurs actions.
Elle a su ne pas sacrifier le privé au public, revêtant d’un prix infini l’intimité de l’amour, de l’amitié. Généreuse, ouverte, elle a entretenu avec son lectorat une abondante correspondance. Grande marcheuse, et infatigable voyageuse jusqu’à la fin – je l’ai accompagnée durant 26 ans –, sa curiosité ne s’est jamais blasée. C’est le ton beauvoirien, son rare talent, en parlant de soi, de parler des autres, comme « de bouche à oreille », de « communiquer dans ce qui nous sépare », qui explique l’immense rayonnement de Simone de Beauvoir. Il n’est pas étonnant qu’un très long cortège ému ait accompagné son enterrement le 19 avril 1986.
© - La Poste - Sylvie Le Bon de Beauvoir - Tous droits réservés

Création et gravure Sophie Beaujard, d'ap. photo © Pierre Boulat / Ass. Pierre & Alexandra Boulat.