Retour
Compris dans l'abonnement

Jules Rimet 1873 - 1956

Conception graphique Eloïse ODDOS
  • Vente générale : 23/10/2023
  • Premier jour : du 20/10/2023 au 21/10/2023
  • Dédicaces : Voir les dates

Description

Le 23 octobre 2023, La Poste émet un timbre à l’effigie de Jules RIMET, créateur de la coupe du monde de football à l’occasion des 150 ans de sa naissance.

Un vernis mat texturé qui contraste avec la brillance naturelle de l’impression en héliogravure est apposé sur les pentagones blancs du ballon de football pour lui donner du relief.

Informations techniques

  • Référence produit 11 23 021
  • Création Eloïse ODDOS
  • Présentation 15  timbres à la feuille
  • Impression Héliogravure
  • Format du Timbre 40,85 x 30 mm
  • Tirage 480 000 exemplaires
  • Valeur faciale 1,80 € International

Informations pratiques

Premier jour

à VESOUL (70)

Maison des associations, le vendredi de 10h à 17h et le samedi de 10h à 16h

53 rue Jean Jaurès 70000 VESOUL
Premier jour

à PARIS 9e arrondissement

Le Carré d’Encre, de 10H à 19H (Oblitération jusqu’à 17H)

13bis rue des Mathurins 75009 PARIS
Dédicace : En présence de Renaud Leblond, président de l’Association Jules Rimet Sport et Culture, de 10h30 à 12h30.

Disponibilités

  • Dans de nombreux bureaux de poste
  • Le Carré d'Encre
  • Musée de La Poste
  • Par abonnement
  • Service clients commercial de Philaposte
  • Site www.laposte.fr
  • Sur réservation auprès de votre buraliste

Portrait

Jules Rimet est né le 24 octobre 1873, en Haute-Saône. Fondateur du Red Star Club en 1897, premier président de la Fédération française de football en 1919, président de la FIFA (Fédération internationale de football association) de 1929 à 1954, il est le créateur de la Coupe du monde de football.

En imaginant ce qui deviendra l’événement le plus populaire de la planète, ce juriste poursuit un rêve : faire du football un « moyen de compréhension et d’amitié entre toutes les jeunesses du monde ». Jules Rimet milite également pour professionnaliser le football. Dans l’esprit de cet humaniste nourri de catholicisme social, cette professionnalisation doit permettre à des jeunes issus de milieux modestes de gagner leur vie en brillant sur un terrain.
Jules Rimet se donne enfin un autre objectif. Grand amateur de poésie et de littérature, il est convaincu que le sport et la culture doivent se conjuguer au quotidien. Au Red Star, il crée une revue de poésie et convoque les meilleurs écrivains au sein d’une section littéraire. Le but n’est pas seulement de produire de belles pages sur le sport. La présence des écrivains doit aider les jeunes footballeurs à s’épanouir en dehors des terrains et à se préparer à la vie. « Travailler le corps, éveiller l’esprit », répétait-il.
Organisateur des cinq premières Coupes du monde – en Uruguay (1930), en Italie (1934), en France (1938), au Brésil (1950), en Suisse (1954) – il n’a eu de cesse d’affirmer sa philosophie « sportive » : le jeu, non comme une fin, mais comme un terrain de fraternité et de paix entre les peuples ; le professionnalisme, non comme une marchandisation du sport, mais comme le plus court chemin vers la performance et l’émancipation individuelle, sans distinction de classe sociale. Jules Rimet est décédé le 15 octobre 1956, à Suresnes.

© La Poste – Renaud Leblond. Président de l'Association Jules Rimet Sport et Culture - Tous droits réservés

Création Eloïse Oddos d’après portrait © Collection Roger-Viollet / Roger-Viollet et coupe © Nils Jorgensen/Shutters/SIPA.